Alsace, les voleurs de pots catalytiques interpellés

Alsace, les voleurs de pots catalytiques interpellés



Le 20 décembre 2012, les gendarmes de la compagnie de STRASBOURG (67 – Bas-Rhin) interpellent les voleurs de pots catalytiques. Focus sur cette affaire.

Au cours du deuxième semestre 2012, des concessionnaires et loueurs de véhicules du Bas-Rhin sont victimes d’une recrudescence de vols de pots catalytiques. A chaque fois, ce sont une dizaine de pots qui disparaissent en pleine nuit. Les vols sont le plus souvent commis à l’aide d’un chalumeau sur les parkings des sociétés ou sur la voie publique, pour un préjudice avoisinant parfois les 2 000 euros par pièce.

Particulièrement impactée par le phénomène, la compagnie de STRASBOURG met en place fin octobre un groupe d’enquête avec des militaires de différentes unités territoriales et de la brigade de recherches. Les opérations de police technique et scientifique réalisées sur un véhicule abandonné lors d’une tentative va leur permettre de s’intéresser à un premier individu originaire de Moldavie.

Les surveillances et filatures vont alors s’enchaîner durant deux mois, jours et nuits, pour suivre différents véhicules et remonter progressivement sur une équipe chevronnée qui multiplient les repérages et vols divers. Le 20 décembre, un dispositif d’interception mis en place avec le PSIG permet de les interpeller au retour d’un périple. 12 pots catalytiques sont découverts dans le coffre de leur véhicule.

Si les individus se montrent peu coopératifs en garde à vue, les investigations du groupe vont néanmoins permettre de les confondre sur cinq faits. En outre, le matériel HI-FI et informatique découvert lors des perquisitions est saisi dans le cadre d’une procédure incidente ouverte pour non justification de ressources. A l’issue des présentations, deux des trois individus sont placés en détention provisoire.


Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.