La cybercriminalité au centre de la visite du ministre de l'Intérieur à ROSNY-SOUS-BOIS

La cybercriminalité au centre de la visite du ministre de l'Intérieur à ROSNY-SOUS-BOIS



Vendredi 11 janvier 2013, Manuel VALLS, ministre de l’Intérieur, et Fleur PELLERIN, ministre déléguée auprès du ministre du Redressement productif, chargée des Petites et Moyennes Entreprises, de l'Innovation et de l'Économie numérique, se sont rendus au Pôle judiciaire de la gendarmerie nationale (PJGN) à ROSNY-SOUS-BOIS (93 - Seine-Saint-Denis) pour une visite dédiée à la cybercriminalité.

cibercriminalite-1.jpgArrivés en début d'après-midi au fort de ROSNY, les deux ministres ont été accueillis par le général d'armée Jacques MIGNAUX, directeur général de la gendarmerie nationale, et par le général de division Jacques HÉBRARD, commandant le PJGN. Les ministres ont ainsi pu découvrir le nouveau plateau investigation "Cybercriminalité et analyses numériques" qui facilite les synergies entre le Service technique de recherches judiciaires et de documentation (STRJD), entité d'intelligence judiciaire, et l'Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale (IRCGN), laboratoire pluridisciplinaire de criminalistique.

Dans les locaux du STRJD, au sein de la Division de lutte contre la cybercriminalité (DLCC), les ministres ont assisté à une présentation des moyens d'investigation proactifs de lutte contre les escroqueries sur Internet et contre les atteintes aux mineurs sur le web (forums, petites annonces, enquêtes sous pseudonyme...).

À l'IRCGN, c'est l’expertise judiciaire en technologie numérique qui a été mise en avant à travers les nouveaux risques relatifs au piratage à distance des systèmes électroniques des véhicules modernes et les techniques de récupération de données sur supports numériques endommagés (téléphones, disques-durs).

Avant de poursuivre leur visite à l'Office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l'information et de la communication (OCLCTIC) à NANTERRE (92 - Hauts-de-Seine), monsieur VALLS et madame PELLERIN se sont montré extrêmement attentifs et intéressés par les cas concrets qui leur ont été exposés, et ont posé de nombreuses questions aux militaires présents.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire