Bretagne, cambrioleur interpellé en flagrant délit

Bretagne, cambrioleur interpellé en flagrant délit



Le jeudi 20 décembre 2012, le Peloton de surveillance et d'intervention de la gendarmerie de DINAN (22 - Côtes d'Armor) effectue une patrouille dans le cadre de la surveillance des magasins en raison de l'approche des fêtes de Noël. Au cours de ce service un individu est interpellé en flagrant délit de cambriolage.

Décembre 2012, à 1h30, sur la commune de TADEN (22), les militaires constatent la présence d'une échelle posée contre le grillage d 'un  magasin de bricolage.

Une surveillance discrète est mise en place à proximité, ce qui permet l'interpellation rapide d'un individu en flagrant délit de cambriolage. Une partie du matériel dérobé est découverte dans son véhicule, une autre partie se trouve encore dans la réserve du magasin.

Le vol porte sur du matériel de bricolage : visseuse-dévisseuse, rouleaux de câbles électriques, nettoyeur haute pression, sangles et divers petits matériels, remis à la communauté de brigades de DINAN. L'individu est immédiatement placé en garde à vue. Avec le concours du Gelac de la BR de DINAN, une perquisition effectuée dans le véhicule permet la découverte de divers objets provenant de cambriolages des diverses sociétés à DINARD (35-ZPN) et à LIMOGES (87-ZPN). Une procédure de recel est ouverte.

Une perquisition, menée au domicile de l'intéressé, permet aux enquêteurs la découverte d'un impressionnant butin composé d'outils électro-portatifs, échafaudage, vélo, kärcher, escabeau, câbles électriques, cantines remplies de matériels électriques divers neufs, gilets pare-balles, brassards et fausses cartes de policiers, pompiers, agents de sécurité, gyrophare goutte d'eau bleu, munitions, équipements divers, etc... d'une valeur de plusieurs milliers d'euros.

356 objets sont ainsi répertoriés et placés sous scellés en attente de déterminer leur provenance.

Le 21 décembre 2012, l'individu déjà connu de la justice est déféré pour les faits de vol par effraction et de recels au préjudice de  divers magasins de bricolage. Une peine de 4 mois d'emprisonnement ferme est prononcée ainsi que la confiscation judiciaire de son véhicule ayant servi à la commission du vol. Il est immédiatement écroué à la Maison d'Arrêt de SAINT-MALO (35).

L'enquête se concentre à présent sur l'identification des importantes saisies effectuées.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.