Franche-Comté, les auteurs d'escroqueries sur des distributeurs de billets interpellés

Franche-Comté, les auteurs d'escroqueries sur des distributeurs de billets interpellés


Les gendarmes de la région de MONTBÉLIARD (25 - Doubs) interpellent les auteurs d'escroqueries aux distributeurs automatiques de billets aussi appelées skimming .

Fin novembre 2012 les gendarmes de la communauté de brigades d'ÉTUPES (25) sont informés qu'un « collet marseillais » a été posé sur un distributeur automatique de billets d'un établissement bancaire d'ÉTUPES. Un client qui procédait au retrait de numéraire s'est rendu compte de l'escroquerie. En l'absence de délivrance de billets, sa carte est restée coincée dans l'appareil par un système ajouté au sabot. Il a pu récupérer sa carte et a alerté la brigade locale.

Les gendarmes constatent la présence d'un élément s'imbriquant parfaitement sur le sabot, le fameux « collet marseillais », ce que confirme un administrateur de l'agence bancaire. Le système de vidéo surveillance de l'agence révèle que deux hommes ont effectivement piégé le distributeur.

Les investigations entreprises mènent à l'identification des deux individus qui séjournent dans les hôtels de l'aire urbaine de MONTBÉLIARD. L'enquête permet l'interpellation de quatre ressortissants roumains.

Les perquisitions effectuées dans leurs chambres comme dans les véhicules qu'ils utilisaient débouchent sur la saisie de dispositifs skimming  identiques à celui découvert sur le distributeur piégé, de cartes bancaires, du numéraire et de plusieurs ordinateurs portables ainsi que du matériel informatique.

A l'issue des gardes à vue, les quatre protagonistes présentés devant le vice-procureur de la république à MONTBÉLIARD, puis devant le juge des libertés et de la détention, ont été écroués. Une information judiciaire a été ouverte. Une commission rogatoire a été confiée à la section de recherches de BESANÇON.

Outre les personnels de la communauté de brigades d'ÉTUPES, sont également intervenus dans cette enquête le STRJD, la cellule d'identification criminelle et la BDRIJ du Doubs, les enquêteurs de la section de recherches de BESANÇON et de la brigade de recherches de MONTBÉLIARD.


Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.