Guadeloupe, les gendarmes mettent fin à un trafic de cocaïne

Guadeloupe, les gendarmes mettent fin à un trafic de cocaïne



En septembre 2011, la section de recherches de POINTE-A-PITRE initie une enquête sur un trafic de cocaïne entre la Guadeloupe et la métropole. Cela mènera à la saisie de plus de 150 kg de cocaïne en décembre 2012. Retour sur cette affaire.

En septembre 2011, la section de recherches de Pointe-à-Pitre débute une enquête préliminaire concernant un trafic de cocaïne entre la Guadeloupe et la métropole. L'OCRTIS (Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants) est co-saisi ainsi que le Gir.

Le 22 décembre 2012 une opération judiciaire est déclenchée à SAINTE-ANNE alors qu'une transaction est en cours. Cette opération coordonnée permet de saisir 159 kilos de cocaïne dont la valeur à la revente est estimée à 15 millions d'euros, ainsi que 246 500 euros, un pistolet mitrailleur et une arme de poing.

Six interpellations sont réalisées en Guadeloupe et trois en région parisienne. Deux jours plus tard, deux autres personnes sont interpellées. À l'issue des gardes à vue, les individus sont mis en examen et placés en détention provisoire. L'enquête se poursuit sur commission rogatoire.


Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×