Île-de-France, vols de métaux 10 personnes interpellées

Île-de-France, vols de métaux 10 personnes interpellées


Les 10 et 11 décembre 2012, les enquêteurs du groupement de gendarmerie de la Seine-et-Marne (GGD 77) renforcés par les militaires du groupement de gendarmerie de l'Essonne (GGD 91) interpellent 10 individus pour des faits de vols de câbles téléphoniques dans les départements de la Seine-et-Marne, de la Seine-Saint-Denis (93) et du Val-de-Marne (94).

Depuis le mois de juin 2012, une recrudescence de vols de câbles téléphoniques est constatée sur trois départements d'Île-de-France. Des surveillances sont mises en place et permettent l'interpellation en flagrant délit, de plusieurs malfaiteurs, installés dans des campements sauvages de Seine-et-Marne et dans des hébergements d'urgence.

Le 12 octobre 2012, une cellule d'enquête baptisée « Câbles 77 » est constituée au sein du GGD 77, renforcée par des militaires du GGD 91 ainsi que par l'Office central de lutte contre la délinquance itinérante (OCLDI).

Le mode opératoire des malfaiteurs est bien rôdé et désormais identifié : des individus ouvrent les regards techniques des opérateurs téléphoniques, distants de 300 à 400 mètres. Ils sectionnent les câbles à chaque extrémité et les extraient en les tirant à l'aide d'un véhicule.

Les 10 et 11 décembre 2012, deux opérations sont réalisées. 10 individus sont interpellés. A l'issue des gardes à vue une information judiciaire est ouverte pour poursuivre les investigations.

A total, 12 individus sont mis en cause pour 28 vols en bande organisée,participation à une association de malfaiteurs.

Le préjudice est estimé pour la société Orange à 500 000 euros.


Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.