Paca, plus de 50 cambriolages résolus par les gendarmes du Luberon

 

Au cours de la période allant de novembre 2012 à janvier 2013, le nord du Luberon (Vaucluse - 84) est fortement impacté par des vols commis avec effraction dans des résidences secondaires. Les gendarmes y ont mis fin.

Les gendarmes de la brigade d'APT et du Gelac de la compagnie de PERTUIS parviennent à identifier un possible receleur qui, à l'issue de son audition, confirme l'orientation de l'enquête et donne des indications sur un trio de malfaiteurs qui pourrait être à l'origine de ces faits.

L'un des auteurs est rapidement interpellé. Il s'agit d'une jeune femme qui explique que le trio écumait les communes du Nord Luberon depuis des mois et que le matériel dérobé était revendu dans des commerces d'achat-vente de matériel d'occasion de la région. La perquisition à son domicile permet de découvrir des objets provenant de nombreux cambriolages.

Les registres de ces commerces exploités par les enquêteurs permettent de dénombrer une cinquantaine de faits, dont certains datent de 2010 et 2011, les mis en cause effectuant les reventes sous leur propre identité.

La jeune femme est mise en examen pour recel et placée sous contrôle judiciaire strict avec interdiction de rentrer en contact avec les 2 individus qui sont activement recherchés.

Finalement, ils sont interpellés quelques jours plus tard, sur le quai de la gare SNCF de CERBÈRE (66), alors qu'ils rentraient d'Espagne. Ils sont trouvés avec des cagoules, des armes blanches et talkies-walkies.

Remis aux gendarmes, les individus reconnaissent avoir commis entre 50 et 60 cambriolages sur le bassin aptésien dont 14 faits enregistrés sur la seule commune de SAIGNON depuis le mois d'octobre 2012, période à laquelle l'un d'entre-eux avait cessé de porter le bracelet électronique posé dans le cadre d'une précédente affaire judiciaire.

Fumeurs réguliers de résine de cannabis, leurs agissements étaient largement motivés par l'obtention de ressources leur permettant de financer une importante consommation personnelle.

Ils ont été mis en examen pour vols avec effraction aggravés, l'auteur principal étant incarcéré, les deux autres étant placés sous contrôle judiciaire.


Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !