Poitou-Charentes, les gendarmes interpellent les auteurs d'un VAPAG

Poitou-Charentes, les gendarmes interpellent les auteurs d'un VAPAG



Cinq mois après un cambriolage au préjudice d'une personne âgée ligotée chez elle et délestée de ses bijoux en or, deux suspects ont été interpellés. Retour sur cette belle affaire.

Au cours de la nuit du 14 au 15 août 2012, une personne âgée demeurant SCORBE-CLAIRVAUX (86 - Vienne) est réveillée par du bruit dans sa résidence. Elle se retrouve face à deux malfaiteurs cagoulés et gantés qui lui attachent les chevilles et les poignets à l'aide de colliers de serrage, avant de fouiller l'habitation et de dérober de nombreux bijoux en or ainsi que trois cartes bancaires.

Le 17 décembre 2012, renforcée par le PSIG de CHATELLERAULT, ainsi que par les communautés de brigades de LENCLOITRE et de SAINT-JEAN-DE-SAUVES, la brigade des  recherches de CHATELLERAULT, agissant dans le cadre d'une commission rogatoire, interpelle à l'issue d'investigations minutieuses, les deux mis en cause, sans domicile fixe. A l'issue des gardes à vue, ils sont respectivement incarcérés au centre pénitentiaire de VIVONNE (86) et à la Maison d'Arrêt de NIORT (79 - DEUX-SEVRES).

Les perquisitions ont permis de solutionner plusieurs cambriolages et mis en lumière un groupe de malfaiteurs plus important, particulièrement actif sur les départements de la Vienne, de l'Indre et de l'Indre-et-Loire. Les investigations se poursuivent.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire