Le « 116 000 Enfants Disparus »


Le « 116 000 Enfants Disparus »


116-000-enfant-disparu.jpgEn réponse à la décision de la Commission européenne du 29 octobre 2007, la France a mis en place le "116000 Enfants Disparus", opérationnel depuis le 25 mai 2009. Ce numéro de téléphone unique européen est dédié aux disparitions d’enfants. Il s'accompagne d'un site Internet.

Les missions du 116000-Enfants Disparus  sont les suivantes :

- accompagner et orienter les familles dans leurs démarches auprès des autorités,

- conseiller et informer les familles et les professionnels,

- contribuer à l’enquête en communiquant toute information utile aux services de police et de gendarmerie

- participer à la réflexion des pouvoirs publics et des instances européennes sur le phénomène des disparitions,

- sensibiliser le grand public, notamment chaque 25 mai, à l’occasion de la Journée internationale des enfants disparus.

Le CFPE-Enfants Disparus  est responsable de la coordination de l’ensemble des activités du dispositif et de la gestion de l’unité de suivi. Mais il faut d'abord se rendre dans les unités de gendarmerie ou les services de police pour y signaler la disparition de l'enfant.

Ce numéro se révèle don fort utile à tous les parents confrontés à une disparition d'enfant, afin qu'ils soient accompagnés et soutenus dans leurs démarches, et ce, quelle que soit la situation (fugue, non-représentation, enlèvement parental ou par un tiers...).

Au 10 octobre 2012, le 116 000 était opérationnel dans 20 pays (Allemagne, Belgique, Chypre, Danemark, Espagne, Estonie, France, Grèce, Hongrie, Italie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie, Suisse).


Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.