Sécurité routière alcool au volant

Sécurité routière alcool au volant


images-15.jpgLes conduites addictives deviennent l'enjeu numéro un en terme de sécurité routière.

Malgré les campagnes de prévention et de contrôle, le facteur alcool est persistant dans l'accidentologie. En 2008, 31 % des conducteurs présumés responsables d'accidents mortels avaient plus de 0,5 gramme d'alcool par litre de sang.

Un verre, pour une personne de corpulence moyenne, entraîne une augmentation du taux d'alcoolémie de 0,25g/l de sang, le taux légal toléré étant de 0,50g/l. Par ailleurs, l'alcool diminue les réflexes et lorsque l'on sait qu'à 50 km/h, on parcourt 14 m en une seconde, on comprend aisément que l'enfant ou la personne âgée que l'on aurait pu éviter in extremis risque d'être percuté à une vitesse résiduelle qui atteindra encore 20 à 30 km/h.

En cas de contrôle d'alcoolémie, le conducteur qui présente une concentration d'alcool égale ou supérieure à 0,50 gramme par litre de sang ou de 0,25 milligramme par litre d'air expiré sera puni de l'amende prévue pour les contraventions de 4ème classe (soit 135 euros). Il se verra également retirer 6 points sur son permis de conduire. A plus de 0,80 g/l, l'infraction devient un délit, le contrevenant se verra alors jugé par un tribunal et encourt une peine de deux ans d'emprisonnement ainsi que 4 500 euros d'amende. Précisons, en outre, que tout accident avec une alcoolémie positive entraîne la perte de la couverture de l'assurance.

La sortie de boîte, dans la nuit du samedi au dimanche, est la période la plus propice aux accidents mortels. Ici, c'est l'accumulation de facteurs de risque qui permet ce constat. En effet, la fatigue, la consommation d'alcool, la visibilité réduite sont autant de facteurs à considérer dans la survenue d'accidents.

Des éthylotests certifiés NF sont disponibles, en pharmacie notamment, au prix d'un euro. Il ne peut qu'être conseillé aux conducteurs d'utiliser cet appareil dès lors qu'ils ont consommé de l'alcool et qu'ils s'apprêtent à prendre le volant. Si le test s'avère positif, il est alors préférable de se reposer sur place ou de compter sur un conducteur sobre.

Enfin, il est important de rappeler que l'élimination de l'alcool dans le sang est très progressive, de l'ordre de 0,15 g/l à l'heure.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.